01-web - Copie (2).jpg
IMG_5268.jpg

La couleur comme chemin

J'ai passé ma jeunesse en Argentine. Le rouge des terres du nord, le vert intense de la jungle, le bleu des glaciers, les ocres du désert: c'est un pays au multiples facettes d'où me vient assurément le goût pour les contrastes et la couleur.

 

D'abord les couleurs des hommes, celles des maisons bariolées du quartier de la Boca. Les habitants ont su imposer un style. Ils se sont appropriés des lieux par la couleur créant une identité nouvelle et originale. La légende parle de pêcheurs utilisant des restes de peinture pour bateau. Et quelles couleurs ! Pas de place pour les teintes timides: des nuances assumées, joyeuses, affranchies.

Quartier de la Boca, Buenos Aires, Argentine
74895737_s (1).jpg
Domino-web.jpg

Acrylique sur toile,40-120 cm

Ensuite les couleurs de la nature. Une nature qui a pris, elle aussi, certaines libertés dans le paysage du nord-ouest du pays avec des montagnes extraordinairement teintées par des pigments minéraux: oxyde de fer pour le rouge, sulfate de cuivre pour le vert, du soufre pour le jaune.

intimité_web.jpg
31357853_s.jpg

Fascinée par la couleur, je m'efforce de rester sensible aux variations subtiles, accessible à une forme de "second degré", ce qui est suggéré, ce que la couleur implique et comment elle me touche. Dans mes tableaux, une profondeur est donnée aux nuances par la superposition de couleurs, les faisant vibrer pour que  la lumière en surgisse.

 

 

"La couleur est par excellence la partie de l'art qui détient le don magique. Alors que le sujet, la forme, la ligne s'adressent d'abord à la pensée, la couleur n'a aucun sens pour l'intelligence, mais elle a tous les pouvoirs sur la sensibilité." (Eugène Delacroix)

L'inspiration se cache dans chaque détail. Une ligne, une texture, un  reflet, la matière altérée par les éléments, le métal rouillé, les murs marqués par le passage du temps et à l'inverse les minéraux, sourds aux aléas du monde. Mon appareil photo me sert de second carnet de croquis. J'y capte des images pour des œuvres à venir.

 

 

 

 

Un besoin créatif impose d'expérimenter sans cesse en utilisant divers médiums: collages, rouille, teintures naturelles, pigments, encres. Mais le lien entre la matière et la couleur reste toujours essentiel.

 

 

Quand je crée, j'aime me laisser surprendre, j'accepte l'imprévu un moment, puis, je reprends les rennes. A un premier jet spontané, fait place un travail d'aménagement. Il faut savoir mettre en avant ce que vous avez besoin d’exprimer et ce que vous avez envie de montrer, l’important du sujet. Cela relève de la composition, comme une mise en scène. Dans mes tableaux, une profondeur est donnée aux nuances par la superposition de couleurs, les faisant vibrer pour que  la lumière en surgisse.

 

Au delà de l’inspiration et de la recherche d’une esthétique, il y a une volonté de communiquer, de partager un message intime. Je façonne mes œuvres comme un poème: avec des sensations, des ressentis. C'est comme une musique, il lui faut un rythme, une mélodie et une harmonie. 

 

"Parce que le monde ne peut se réduire à ce que l'on voit, il m'est nécessaire de créer un ailleurs. Un espace de tous les possibles. Mettre "en toile" c'est s'abandonner au besoin de partage. C'est raconter une histoire où les mots sont couleur et lumière, c'est livrer de soi pour aller vers l'autre."

                                                                                                                                 

                                                                                                                                 

 

                                                                                                                                   Joan F. Husson